Quelques heures avant sa mort, le destin de ce chien « très affectueux » a changé grâce à une grande mobilisation

Promis comblé, un chien errant (l’euthanasie) a pris une nouvelle vie grâce à une association et des internautes ont fait campagne. Une histoire racontée par Newsweek le lundi 11 avril.

Greg, un croisé Border Collie/Labrador Retriever de 7 ans, il doit attendre qu’une solution définitive soit retrouvée pour lui, car il va droit vers le mauvais.

Il a été aperçu errant à Latton, dans la ville de Monaghan, en Irlande. Compté en livres locales, il a fait l’objet d’un appel à l’aide de ce dernier sur sa page Facebook.

Elle précise que l’animal a besoin de l’aide, et de tendresse. L’idéal pour Greg est de lui trouver une famille qui vit à la campagne et qui soit prête à lui consacrer beaucoup de temps chaque jour.

Le dimanche 10 avril, 16 jours après l’arrivée de Fourrière, les nouvelles ne sont pas bonnes pour le chien.

La base de la chambre nécessaire a dit qu’il faut mettre Greg dans la liste des animaux en euthanasie. C’est plus que jamais de le trouver une maison.

La PELT exige que les internautes partagent la publication autant que possible pour augmenter les chances de quatre personnes. Sa demande n’a pas une réponse.

Ce post a pris l’attention de My LovelyHorseRescue, une association spécialisée dans la protection des chevaux.

« J’ai reçu un message urgent concernant ce pauvre chien du refuge que je devais euthanasier le lendemain », a indiqué l’association sur sa page Facebook.

Lundi matin, My Lovely Horse Rescue a dit qu’il avait pris soin de Greg pour lui donner une « nouvelle vie ».

Il vivra à la ferme jusqu’à ce qu’il soit accueilli par sa famille bien-aimée. L’association a remercié tous ceux qui les ont contactés, et ceux qui sont venus aider les animaux dans le besoin au quotidien. « Chaque vie est importante », dit-elle.

Vidéos d'internet:
Notez l'article
( No ratings yet )
Quelques heures avant sa mort, le destin de ce chien « très affectueux » a changé grâce à une grande mobilisation
Un sans-abri est venu à l’hôpital, pas seul, mais avec un groupe de soutien։ c’étaient ses chiens et ils s’inquiétaient vraiment pour lui