Une bonne nouvelle : la SNCF simplifie les voyages en train avec les animaux de compagnie et définit des tarifs uniformes

Il y a presque un an, en juillet 2021, je me souviens de ce drame sur les Intercités ancrées entre Narbonne et Bézier.

Partir avec 30 minutes de retard et éteindre le climatiseur en raison d’une panne de courant a provoqué un coup de chaleur mortel chez le chien.

Poopie, un poméranien de deux ans, y a succombé même si la propriétaire Ana a tenté de le rafraîchir.

 

Après cet horrible incident, la Société de Conservation des Animaux AVA (Agir pour la Vie Animale) a lancé une pétition sur la plateforme MesOpinions et envoyé à la SNCF une liste de mesures pour rendre les services publics plus respectueux des animaux.

Avec plus de 26 000 signatures, la pétition demandait spécifiquement :

  • Un dispositif d’urgence pour un arrêt plus long au milieu d’un camion.
  • Dispositions autorisées pour le port d’une muselière.
  • Créer un wagon « animal-friendly » (similaire à ce que nous avons vu récemment au Japon).
  • Formation des agents SNCF au portage des chiens.
  • Révision de la politique tarifaire de l’entreprise pour le transport d’animaux de compagnie…

C’est pourquoi, sur ce dernier point, la SNCF s’est engagée à évoluer en fixant un tarif unique de 7 € pour chaque chien voyageant en train avec son mari.

Actuellement, les propriétaires de chiens qui pèsent plus de 6 kilogrammes doivent payer la moitié du billet même s’ils n’ont pas de siège.

Ces animaux doivent voyager au milieu du couloir du wagon, mais avec toutes les limitations et les inconvénients qui y sont associés.

Lundi 13 juin, AVA a souligné la nécessité non seulement de secourir les usagers avec des animaux, mais aussi de contribuer à la lutte contre l’abandon. Emmener un chien en train en vacances est en fait plus facile et moins cher.

 

Vidéos d'internet:
Notez l'article
( 1 assessment, average 1 from 5 )
Une bonne nouvelle : la SNCF simplifie les voyages en train avec les animaux de compagnie et définit des tarifs uniformes
Le chien qui a été abandonné une deuxième fois accrochant à l’ancien lit refuse de lever la tête